Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 avril 2010 4 08 /04 /avril /2010 18:55

 

Christophe-ANDT.jpg

 

 

L’endroit est bien connu de tous les amateurs de gastronomie alsacienne et Christophe ANDT qui l’anime depuis plus de 30 ans y compte une clientèle fidèle. Mais s’il n’existe plus de véritable Winstub tel qu’on l’entendait dans les années 50/60, quant on y venait pour boire un verre et y manger son repas tiré du sac, Le Pont du Corbeau est un des très rares établissements qui en a conservé l’esprit par son caractère convivial et la qualité d’une cuisine traditionnelle qui sait évoluer.

 

Et puis il y a la carte des vins sans laquelle le plaisir du repas ne serait complet et dans ce domaine il faut bien avouer que l’on est gâté : une carte qui compte 8 vins servis au verre (Spiegelau) ou en pichet et plus de 250 références de vins en bouteille dont une centaine originaire d’Alsace.

 

Il faut dire que Christophe est depuis toujours un passionné de vin et je pense, le seul restaurateur qui sélectionne et réserve les vins qu’il goûte sur fût chez les vignerons. Aucun contrat ne le lie avec un distributeur, aussi il bénéficie d’une totale liberté de choix. De plus, la carte est en constante évolution afin de satisfaire la clientèle d’habitués toujours à la recherche de nouvelles sensations.

 

« Le standard ne m’intéresse pas, je ne vends pas de Sylvaner au verre ou en pichet, je vends en ce moment un verre ou un pichet de Sylvaner 2009 du Domaine Fernand Seltz à Mittelbergheim car j’aime bien que le vigneron soit impliqué dans son vin»

 

La sélection de Sylvaner en bouteille est d’ailleurs d’une rare qualité et le choix qui est offert entre les vins des Domaines Schueller, Boxler, Bernard-Reibel, Josmeyer, Ostertag, Frick et Meyer en est une parfaite démonstration.

 

Christophe le confesse : «Une partie de ma carte est un peu Rock and Roll, parce que j’aime présenter des vins singuliers comme le Pas sage de Rietsch ou le Muscat pétillant de Frick. Mais il y a aussi des grands classiques qui proviennent des Domaines phares de notre région comme Zind-Humbrecht, Faller, Deiss ou Trimbach car ils représentent une rampe sur laquelle certains clients ont besoin de s’appuyer et qui apporte de la crédibilité au reste de la sélection.»

 

Les tarifs sont d’une grande sagesse puisque la plupart des vins sont vendus entre 16 et 25 € la bouteille. Le Sainte Hune à 100 € est proche de son tarif de vente au Domaine et quelques bouteilles de Riesling Hengst 1989 de Josmeyer sont proposées à seulement 48 €.

 

En dehors de l’Alsace on trouve des Domaines à la notoriété naissante comme Le Matin Calme, Gramenon, Azoni, l’Aube des Temps, Fontedicto qui côtoient des plus anciens maintenant bien établis comme Trévalon, Daumas-Gassac ou Thierry Allemand.

 

Le Jura, ce qui est rare, est très bien représenté par les Overnoy-Houillon, Ganevat, Montbourgeau et Bornard, rien que du plaisir.

 

Christophe ANDT sera bien entendu présent au Salon des Vins Libres pour y retrouver ceux qu’il connait déjà et surtout rencontrer de nouveaux talents qu’il fera découvrir à sa clientèle.

 

« Quand je bois un vin, il faut bien entendu qu’il soit digeste, qu’il m’apporte du plaisir mais il faut surtout que je sois capable avec un crayon de représenter son géniteur. L’empathie avec le vigneron m’est indispensable, ses vins doivent lui ressembler.»


Au Pont du Corbeau

21, Quai Saint-Nicolas

67000 Strasbourg

03 88 35 60 68

Partager cet article

Repost 0
Published by SVL
commenter cet article

commentaires

Philton 10/04/2010 08:04


Belle initiative ! Les vins Windows contre les vins OpenSource :)